Rechercher
  • Collectif des Sportives

Célia Perron : « Peu importe la difficulté du projet, si on fait tout pour y arriver, on y arrivera!



Crédit photo : Dorian Daurat


Pendant le mois de novembre, le confinement a rimé avec vacances, ou au moins repos, pour l’immense majorité des sportives et sportifs de France. Mais pas pour Célia Perron, actuelle vice-championne de France senior d’heptathlon et sélectionnée par le ministère des Sports pour continuer à s’entrainer. Elle est revenue temporairement dans le cocon familial de Graulhet (Tarn) pour y préparer la saison 2021, quasiment à l’aveugle : « La situation est très incertaine. En salle, par exemple, ça sera très compliqué… Après, tu es obligée d’aborder la saison comme si elle aura lieu et pour tout péter ! J’essaie de positiver malgré tout, ça doit venir de mon optimisme naturel », s’amuse l’athlète de 23 ans. L’heptathlonienne espère ne pas revivre une saison 2020 maigre en compétitions nationales, vide d’international.



Crédit photo : Mathieu De Caevel



Multiple championne de France d’heptathlon


Une anomalie pour cette jeune femme dont l’athlétisme n’a plus quitté son quotidien depuis maintenant onze ans. Une grosse décennie à chausser les pointes, mais pas que. Si Célia Perron est arrivée à l’athlétisme par hasard, au détour d’un forum d’associations, son épanouissement dans l’heptathlon n’aura pas surpris son monde. La jeune sportive a toujours été curieuse de toutes les disciplines de l’athlétisme, ou presque. D’abord concentrée sur le sprint, c’est plus tard qu’elle se découvre des talents jusqu’alors dissimulés et se spécialise. « Je travaillais avec mon coach de sprint, Yves Gouyen, qui valorisait beaucoup la pluridisciplinarité de l’athlétisme. Et en essayant durant une prépa’ physique d’avant-saison, je me suis rendue compte que j’avais des capacités naturelles pour l’heptathlon », se remémore-t-elle. S’ensuivit alors une progression linéaire qui l’emmena « à force de grappiller des places chaque année » jusqu’à l’équipe de France, les championnats d’Europe, les podiums et les titres dans l’Hexagone avec son entraineur actuel, Rémi Magro. Rien que ça.



Un « triple-projet » des plus ambitieux


Vint alors, cette année 2020 si particulière, mais qui n’a pas eu que des aspects négatifs pour Célia Perron. En effet, celle-ci lui a permis de se reposer après un exercice 2019 plus que chargé, qui a parfois ressemblé à l’enfer pour la Toulousaine d’adoption. La raison ? Un double-projet presque unique, parmi les plus ambitieux qui soient. Titulaire d’un baccalauréat scientifique et d’un DUT en mesures physiques, elle s’assoit à partir de 2018, sur les bancs de l’ENSIACET, école d’ingénieur à Toulouse… mais seulement un mois sur deux ! Fait rare, Celia Perron est une sportive de haut niveau mais également une apprentie. Désireuse de travailler dans l’industrie pharmaceutique, elle décroche une alternance au sein des laboratoires Pierre Fabre, dans la Ville rose. Un « triple-projet » , donc, et un emploi du temps aussi saturé qu’exigeant.

« Quand j’ai commencé à cumuler les cours et l’alternance, je n’étais pas aménagée. Je faisais donc des semaines de 35 heures à l’école, et de 39 heures en entreprise ». Quelle place pour le sport dans ce cas ? Célia Perron a dû trouver son rythme en s’entrainant tous les soirs en début de soirée, occasionnant des journées à rallonge qui l’éreintent mentalement et physiquement. « C’était très compliqué, j’avais l’impression de me tirer une balle dans le pied… J’ai même fini par me blesser », témoigne-t-elle. De quoi en décourager plus d’une, mais c’était sans compter sur le mental à toute épreuve de l’heptathlonienne : « C’était très intense, mais j’ai réussi à atteindre mes objectifs puisque j’ai été championne de France espoirs d’heptathlon et de pentathlon, et j’ai bien figuré aux championnats d’Europe espoirs cette année-là. Cette charge mentale, j’en ai fait une force en compétition où je me transformais en guerrière ! ».



Crédit photo : Mathieu De Caevel



« Voir les autres sportives belles et fortes, c’est une source d’inspiration ! »


Une récompense on ne peut plus méritée après des sacrifices nombreux. Il était devenu très compliqué pour Célia Perron de voir ses amis, de faire connaissance avec ses camarades de classe qui allaient boire des verres au moment où elle dévorait la piste d’athlétisme. Pour autant, elle ne regrette rien, énumérant les avantages que lui procure son statut de sportive-étudiante-apprentie. « Avoir des études à côté me permet d’être sereine dans mon sport. L’alternance est rémunérée donc je n’ai pas de question à me poser sur mes revenus, sans compter mes sponsors issus de l’heptathlon ! C’est une situation qui a un coût parfois lourd, mais finalement, avoir ce confort, c’est top ! », confie celle qui se verrait bien cheffe de projet dans l’oncologie d’ici quelques années.

Forte d’une expérience intense, qui peut s’avérer effrayant à première vue, Célia Perron souhaite délivrer un message fort à toutes les sportives : « Quelle que soit la difficulté du projet que l’on choisit, même si ça parait compliqué voire impossible certains matins, soyez-en sûres : si on met tout en place pour y arriver, ça le fera ! Nous, les filles, avons tendance à moins croire en nous parce qu’on est moins aidées ou mises en valeur. Des initiatives comme le Collectif peuvent permettre de pallier cela ». Si elle se dit fière de faire partie du Collectif des sportives, c’est également car cela lui permet de sortir de sa bulle. « En dehors, d’être une passionnée de sport, j’adore découvrir les histoires qui se cachent derrière chaque sportive. Cela nous rassemble de voir que les autres filles sont belles et fortes… C’est une vraie source d’inspiration pour moi », conclue-t-elle, aussi inspirée qu’inspirante.



PORTRAIT BY ANDONI OSPITAL.

181 vues0 commentaire
CELIA
PERRON

HEPTATHLON

PORTRAIT DE LA SEMAINE 
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle

© Le Collectif des Sportives

lecollectifdessportives@gmail.com

31000 TOULOUSE

0674973177

Contactez-nous

decathlon.jpg
bnp.jpg
axa.png
sncf.png
regiojn occitanie.png
conseil departemental.png
cryo control .jpg
café oz.jpg
stratégia_avocats_edited_edited.jpg