Rechercher
  • Collectif des Sportives

[PORTRAIT] Madelon Catteau, une jeune nageuse prête à briller

Mis à jour : juil. 29



Que ce soit dans les bassins ou en eau libre, la jeune nageuse Madelon Catteau a un avenir prometteur. Du haut de ses 17 ans, elle a déjà participé à de nombreuses compétitions nationales et internationales avec brio, jusqu’à porter le bonnet tricolore. Aujourd’hui, le bac en poche, elle nous révèle son histoire et ses projets à venir.


LE SPORT AVANT TOUT, OU PRESQUE

C’est à l’âge de 5 ans que Madelon Catteau prit ses premiers cours de natation dans les bassins du TOEC. Bassins qu’elle n’a finalement jamais vraiment quittés. Elle a su rapidement faire partie des meilleures de sa catégorie d’âge et a alors construit sa vie autour de son sport. « C’est quand j’ai commencé à faire des résultats que je me suis dit que c’était vraiment un sport qui m’animait et que je voulais continuer », affirme-t-elle. Ainsi, durant ses années collèges, elle nage tous les jours et rejoint ses premières compétitions nationales. Puis pour son entrée en seconde, elle rejoint le CNEA de Font Romeu. Une année riche en émotions pour la jeune fille. « Ça a été une expérience incroyable ! Ça m’a permis de gagner en maturité et surtout de décoller en natation. » En effet les résultats furent au rendez-vous. En 2018, la nageuse finit 7e en individuel aux championnats d’Europe Juniors en eau libre. Une place qui lui permit ensuite de partir en Israël pour les championnats du monde, au côté de l’équipe de France. «Ce titre de champion du monde juniors était ma première médaille internationale ! Nous étions très fiers du résultat », détaille-t-elle.




Suite à quoi la jeune nageuse revint à Toulouse dans son club initial, le TOEC. Madelon Catteau reprit les entrainements de manière intensive et sa scolarité en parallèle, avec des aménagements pour passer son bac en 2021. Mais le destin en a décidé autrement. Se cassant le bras en décembre dernier, elle ne pouvait plus s’entrainer. « J’ai alors décidé d’en profiter pour passer mon bac. Je ne me voyais vraiment pas faire une année de lycée en plus. » Après beaucoup de travail, la voici donc bachelière ! Pour la suite de ses études, la nageuse accorde encore de l’importance à son double projet. C’est pourquoi elle a décidé de rejoindre à la rentrée un DUT GEA (gestion et administration). « J’aurais des horaires aménagés et je serais qu’avec des sportifs de haut niveau. C’est vraiment top ! ». Cette voie lui assure ses arrières tout en évoluant en natation.



DES OBJECTIFS BIEN DETERMINÉS

L’année 2020 devait être l’année des championnats du monde Juniors, une compétition qui n’a lieu que tous les deux ans. « C’était vraiment mon gros objectif de l’année, je voulais aller chercher une médaille en individuel. » Mais le coronavirus en a décidé autrement : la compétition a tout d’abord été annulée puis reportée à l’année prochaine. Une décision qui soulage Madelon Catteau. D’autant plus que les catégories d’âges ne changeront pas. Mais c’est aussi en bassin que la nageuse va devoir faire ses preuves pour réussir à rejoindre, comme elle le désire, l’équipe de France Juniors en eau libre. En effet, Il faut savoir qu’en eau libre, les qualifications ne se font pas que lors des compétitions spécifiques, il faut aussi faire des temps de pré-sélection en bassin. « Les deux vont de pair, je suis obligée de garder les deux pratiques. Ce n’est pas du tout le même état d’esprit ou la même approche, mais c’est très complémentaire ! »

C’est donc d’une brasse décidée qu’elle avance vers ses objectifs. Alors que sa blessure au bras de l’hiver dernier et le coronavirus ont essayé de la freiner dans son élan, Madelon Catteau reste déterminée après une période perturbante. « Je n’ai pas réussi à m’exprimer. J’arrivais à faire des choses à l’entrainement que je n’avais jamais faites et pour moi c’était vraiment quelque chose d’acquis que je voulais montrer en compétition », explique-t-elle. Une fin de saison donc très frustrante pour la jeune nageuse. Aujourd’hui les entrainements ont repris. « Ça va mieux, c’est reparti de plus belle : on démarre une nouvelle saison avec de nouveaux objectifs », raconte-t-elle avec joie. Elle a intégré l’année dernière le pôle France, aussi appelé groupe élite, où elle continue de s’entrainer avec Nicolas Casteigne, ancien du TOEC.





BOURSIERE DU COLLECTIF DES SPORTIVES

Quand on lui demande sa vision sur la place des femmes dans la natation, elle tente de voir du positif. « J’ai senti un vrai déclic à la suite des Euroséniors de 2018 qui ont clairement été des championnats d’Europe féminins», affirme Madelon Catteau. Mais elle reconnaît tout de même la faible médiatisation de son sport, à côté des sports collectifs, et d’autant plus quand ce sont des nageuses. « Il reste encore des choses à faire ... », ajoute-t-elle. Partageant ainsi les mêmes valeurs que le Collectif des Sportives, elle suit ce dernier sur les réseaux sociaux depuis un certain temps. « Je supporte la cause à fond ! » Puis en rencontrant Allan, fondateur du collectif, lors d’une cérémonie de prix organisée par la Haute-Garonne, elle a pu en apprendre davantage sur le projet défendu. « J’ai alors adhéré au collectif et j’ai eu la chance d’obtenir une des 5 bourses attribuées cette année », explique-t-elle. Un coup de pouce pour une jeune sportive de Haut- niveau prête à briller. « Cela va me permettre de réussir dans mon double projet en me procurant notamment un ordinateur pour ma rentrée universitaire. Mais aussi de m’accompagner sportivement. » En effet, le Collectif va aider la jeune nageuse à s’équiper comme il faut et à se doter de préparateurs physiques. « Étant d’une famille nombreuse, cette bourse est un réel soutien pour ma famille et moi ».

Portrait by Heather Cerf.

153 vues
DELPHINE 
JARIEL

Voile

PORTRAIT DE LA SEMAINE 
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle

© Le Collectif des Sportives

lecollectifdessportives@gmail.com

31000 TOULOUSE

0674973177

Contactez-nous

decathlon.jpg
bnp.jpg
axa.png
sncf.png
regiojn occitanie.png
conseil departemental.png
cryo control .jpg
café oz.jpg
stratégia_avocats_edited_edited.jpg