Rechercher
  • Collectif des Sportives

[PORTRAIT] Marie Perrier : « Courir m'apporte beaucoup de bonheur et de plaisir» 🏃‍♀️


Trail, cross, route, piste ? Pour Marie, aucune préférence, et surtout aucun choix, elle les pratique tous : «Ce sont des disciplines toutes différentes. Mais elles sont toutes utiles et se complètent. Par exemple, la piste me permet de gagner de la vitesse sur les trails, de relancer plus facilement. Même si peut-être ducoup je perds un peu en spécificité, je fais moins de dénivelé, moins de technicité en trail...» Actuellement aux championnats du monde de trail au Portugal, Marie n'a pas pu y participer à cause d'une fracture de fatigue au bassin. Mais elle a souhaité s'y rendre pour encourager son équipe. Entre deux réceptions, elle nous raconte.



La détermination comme mot d'ordre


Originaire de l'île Maurice, Marie a commencé le trail en 2014 et s'entraînait d'abord toute seule. Mais déterminée et battante, il en fallait plus pour faire peur à cette sportive. En effet, depuis petite, elle a tout essayé : natation, football, rugby, volley... Le sport ça lui connaît ! Cela ne fait que deux ans qu'elle bénéficie d'un vrai encadrement, elle s'entraîne au CA Balma avec son propre coach, et évolue désormais à un plus haut niveau. Six jours sur sept elle est à l'entraînement, et enchaîne même parfois deux entraînements dans la même journée... Comme une récompense de son travail, Marie devient championne de France du trail l'année dernière ( 29km en 2h21 ) : «C'était ma plus belle victoire.» confie l'athlète. Des trails de 20 à 46 km, parfois jusqu'à 6h30 d'effort, rien ne fait peur à cette jeune coureuse de 24 ans : «Courir ça m'apporte beaucoup de bonheur, de plaisir. Ca me permet aussi de rencontrer de nouvelles personnes, des nouveaux endroits, et ça me fait vivre de nombreuses expériences...»



Une cause qui lui tient à cœur


Marie suit un master marketing et communication à côté de tous ses entraînements. Avec un emploi du temps scolaire pas trop chargé, et cette année en stage donc sans examen, elle parvient à gérer son temps. Mais ce n'est pas facile pour tout le monde, et elle se rend bien compte des inégalités que l'on trouve dans le sport : «Aujourd'hui il n'y a tout simplement pas d'égalité entre les filles et les garçons. Je ne le ressens pas trop en athlétisme. Mais dans tous les autres sports, dans les médias, il n'y a pas d'égalité. Il y a encore de la marche à faire, et ça me tenait à cœur de soutenir cette cause.»


Crédits Photo : T. Nalet



78 vues
DELPHINE 
JARIEL

Voile

PORTRAIT DE LA SEMAINE 
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle

© Le Collectif des Sportives

lecollectifdessportives@gmail.com

31000 TOULOUSE

0674973177

Contactez-nous

decathlon.jpg
bnp.jpg
axa.png
sncf.png
regiojn occitanie.png
conseil departemental.png
cryo control .jpg
café oz.jpg
stratégia_avocats_edited_edited.jpg