Rechercher
  • Collectif des Sportives

[PORTRAIT] Olivia Piana : Un engagement au-delà du sport !




À la base pratiquante de planche à voile, Olivia découvre le Stand Up Paddle en 2011, quand ce sport commence à se développer en France. 🏄‍♀️ Et c'est un véritable coup de cœur pour ce sport qui mixe endurance et glisse. Mais coup de cœur aussi pour cette communauté qui est en train de se créer : « Il y avait plein de gens d'univers différents. Vous savez on peut aussi accrocher avec un sport pour les valeurs qu'il transmet. » Pour s’entraîner dans les meilleures conditions, Olivia habite désormais au Portugal. 🇵🇹 Peu de repos pour cette femme dynamique, puisqu'elle complète son entraînement avec d'autres sports. Du foil, ce nouveau sport nautique qui la fait voler au-dessus de l'eau. « Ce sont des sensations dingues ! » s'exclame Olivia. « Ça me fait penser au windsurf d'où je viens, je retrouve le côté vitesse que j'adore. » Mais ça ne s'arrête pas là. Elle pratique aussi la pirogue et accompagne le tout de yoga et de musculation : « C'est assez diversifié, du coup je ne m'ennuie jamais ! » explique-t-elle. Une championne déterminée et qui enchaîne les titres La saison est à présent terminée et elle s'est conclut d'une très belle façon pour Olivia. Tout juste rentrée des championnats du monde qui se sont déroulés en Chine, où elle a fini deuxième sur la longue distance, sa spécialité. Mais cerise sur le gâteau, elle arrache la médaille d'or en sprint et en technical race, où elle était moins attendue. 🏆 Un peu de repos bien mérité, avant de poursuivre de nouveaux objectifs. Avant tout, Olivia entretient une connexion étroite avec les éléments. Elle s’entraine la plus part du temps seule, dans des conditions parfois hostiles, mais cela ne la dérange pas car c’est là où elle se sent le mieux. « Mon entraineur me guide dans la planification de mes entraînements et apporte des adaptations en fonction de mon état de forme. Il n’est pas présent sur l’eau pendant les séances. Quand c’est dur je lève la tête et je regarde le magnifique environnement dans lequel je m'entraîne. C’est comme ça que je trouve l’énergie pour repousser mes limites » confie-t-elle. Un engagement pour une société plus égalitaire L’engagement d'Olivia dans ce sport ne s'arrête pas au plan purement sportif. Elle s'épanouit dans un sport qui est favorable à la pratique féminine, ce qui n’est pas encore le cas de tous les sports. « En Stand Up Paddle j’ai reçu ma première prime de course et cela m’a permis d’aller à d’autres compétitions et d’évoluer avec plus de liberté. Ce n’était pas le cas en planche à voile, où les femmes n’ont rien. » explique-t-elle. Mais pourquoi le Stand Up Paddle bénéficie-t-il d'une si grande égalité entre les hommes et les femmes ? « Le Paddle est un jeune sport, qui n'a pas d'hérédité. Il se construit sur les valeurs actuelles de la société, c'est plus facile que de réinventer un sport qui a 50 ans d’ancienneté. En stand up paddle, les hommes et femmes gagnent des primes égales depuis déjà 4 ans. Il y a de plus en plus de femmes car l'ambiance est super sur les événements et tout le monde est reconnu à sa juste valeur. » explique Olivia. Olivia est l’une des premières femmes a avoir été intégré dans l’équipe de recherche et de développement du matériel de Stand Up Puddle avec la marque 425pro puis Rogue. C’est une révolution au sein de l’industrie car ce domaine était traditionnellement réservé aux hommes. Elle conçoit les planches en collaboration avec la marque, elle les teste et apporte des améliorations grâce à ses compétences techniques. « Notre mission est de concevoir le meilleur matériel et de répondre au mieux à la demande des amateurs de Paddle ». Son soutien pour le Collectif des Sportives est une évidence. Pour elle, l'égalité entre les hommes et les femmes dans le sport est bénéfique pour tous. « Je pense que ce sont nos petites actions réunies qui font changer les choses. Le Collectif met en lumière une envie de changer la société. Je pense que l’égalité entre les femmes et les hommes est bénéfique pour les femmes mais aussi pour les hommes car comme on dit « Plus on est plus on rit ! ». Que ce soit en terme d’éthique, en terme de partage mais aussi pour l'économie. Dans le sport, on a tout compris quand on cherche à intégrer les femmes et à améliorer leurs conditions. »






12 vues
DELPHINE 
JARIEL

Voile

PORTRAIT DE LA SEMAINE 
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle

© Le Collectif des Sportives

lecollectifdessportives@gmail.com

31000 TOULOUSE

0674973177

Contactez-nous

decathlon.jpg
bnp.jpg
axa.png
sncf.png
regiojn occitanie.png
conseil departemental.png
cryo control .jpg
café oz.jpg
stratégia_avocats_edited_edited.jpg