Rechercher
  • Collectif des Sportives

[PORTRAIT] Poema Newland : " Mettre les femmes en valeur dans le sport, c’est déjà un grand pas"



Buenos Aires, octobre 2018. Une Française irradie le podium de son sourire, médaille d’argent autour du coup. Un moment hors du temps pour Poema Newland, d’autant que cette deuxième place est acquise aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. La jeune kitesurfeuse a pourtant dû cravacher pour s’offrir le droit de revenir d’Argentine avec une médaille puisqu’elle avait très mal commencé la compétition. « Je suis revenue de loin. Je n’y ai pas trop cru au début… Une fois qu’on est sur le podium, c’est assez impressionnant », se rappelle l’ancienne championne de France junior.


Pourtant, faire du kitesurf n’avait rien d’une évidence pour l’athlète originaire deNarbonneil y a encore quelques années. Ce n’est en effet qu’à l’âge de 15 ans qu’elle découvre cette discipline, poussée par son père. « C’est lui qui m’a initiée. Je ne voulais pas au début car je trouvais que c’était un sport de papi mais au final j’ai craqué et j’ai bien aimé », confie-t-elle. Un sport d’extérieur, dans un cadre totalement différent du handball, qu’elle a pratiqué pendant quatre ans.




.

.

« Tout donner pour aller aux Jeux deParis 2024»


Vice-championne de France des moins de 20 ans en foil, Poema Newland s’entraîne àMontpellier, sous la houlette d’Antoine Weiss. Elle s’est classée 11e de son premier championnat d’Europe cette année, un résultat qui lui laisse encore un goût d’inachevé. « J’aurais pu faire beaucoup mieux, estime-t-elle. J’ai commencé la compétition en me contentant de places de 12 sur les manches mais au fil des jours, j’ai fait des manches de 4, des manches de 5. C’est là que j’ai compris que je pouvais faire beaucoup mieux ».


Faire mieux, c’est justement son objectif pour 2020. Ce qui implique donc de « faire mieux que 15e aux Mondiaux, que 11e aux Europe et finir championne de France ». Le kitesurf intègrera les Jeux Olympiques en 2024. Evidemment, la perspective est également présente à l’esprit de la Narbonnaise, d’autant que cette Olympiade se déroulera en France : « Ma vie ne va pas s’arrêter si je n’y participe pas, mais je vais tout donner pour y aller. C’est un moteur, je le vois au loin mais je sais qu’il y a d’autres choses à prouver avant d’y arriver ».




.

.

« Depuis la seconde, je n’avais qu’une seule école en tête, c’était Sciences Po»


Difficile pour autant de se projeter sur une carrière d’athlète de haut niveau quand on pratique le kitesurf. Impossible en effet d’en vivre, « à moins d’être riche de base ». « Dans mon sport, on est très inégaux en termes de moyens. Les garçons ont beaucoup plus de moyens de parvenir à leur rêve alors que les filles galèrent plus pour trouver des financements notamment, déplore-t-elle. Le fait que des associations comme le Collectif mettent les femmes en valeur dans le sport, c’est déjà un grand pas ». Compte tenu de ce contexte, pas étonnant que la jeune femme soit investie dans ses études.


Titulaire d’un bac ES, elle a rejoint Sciences Po Paris en septembre. « Depuis la seconde, je n’avais qu’une seule école en tête, c’était Sciences Po. Quand j’ai découvert ce cursus adapté aux sportifs, j’étais contente puisque je savais qu’ils prendraient en compte ce que je faisais à côté. C’est quelque chose qui me plaît. C’est assez large et hyper intéressant, ça se complète bien », détaille-t-elle. Puisqu’elle étudie à distance, c’est depuis Montpellier qu’elle enrichit petit à petit son socle de connaissances en matière de culture générale, d’histoire ou encore de langues. Avant, pourquoi pas, de se tourner vers le journalisme ou les affaires internationales.

11 vues
DELPHINE 
JARIEL

Voile

PORTRAIT DE LA SEMAINE 
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn - Black Circle

© Le Collectif des Sportives

lecollectifdessportives@gmail.com

31000 TOULOUSE

0674973177

Contactez-nous

decathlon.jpg
bnp.jpg
axa.png
sncf.png
regiojn occitanie.png
conseil departemental.png
cryo control .jpg
café oz.jpg
stratégia_avocats_edited_edited.jpg